Comment demander un mini-crédit ?

12 Fév    Crédit
demander un mini-crédit

Comparé aux modalités classiques de prêt, le mini-crédit est affilié à un prêt sans justificatif. Il s’agit d’une somme débutant à 300 euros et peut plafonner jusqu’à 5000 euros. L’obtention d’un crédit et la fixation du montant dépend du profil de l’emprunteur ou notamment ses finances et la disposition d’un argument plausible auprès de l’organisme. Quelle manière opter pour l’obtention du mini-crédit.

Sur le choix de l’organisme

Les emprunteurs peuvent s’adresser directement aux organismes de crédit. Il est également possible de recourir à des intermédiaires. À titre d’accompagnement social, la mairie a une liste consultable contenant une liste des accompagnateurs les maisons pour l’emploi, une régie de quartier, un centre communal d’action sociale ou CCAS ou une association à vocation sociale.

Les organismes ont des sièges et des structures physiques ou morales, mais sont aussi actuellement très présents dans le monde virtuel comme les banques en lignes. En général, les organismes de mini-crédit offre ce produit à titre exclusive. Seule la variation du montant donne une possibilité au choix. Vous pouvez partir d’un petit crédit sans justificatif jusqu’à un montant pouvant réaliser des projets plus conséquents.

Sur la solidité financière des profils emprunteurs

Oui, ce type de crédit est éligible aux personnes exclues des banques traditionnelles. L’on note particulièrement les prestataires de services dont les revenus dépendent en entier du flux de marché, les start-ups qui ont justifié de l’exercice de leurs activités. Mais c’est une alternative qui vise aussi les CDD, les travailleurs indépendants et parfois même le chômeur.

Mais attention, le mini-crédit vise à redresser la productivité de l’emprunteur. Il n’est en aucun cas envisageable si le projet à financer ne garantit pas une meilleure productivité. Soit l’obtention d’un permis de conduire, les formations professionnelles, les frais médicaux, l’achat d’une nouvelle machine, le projet d’extension d’activité ou de réparation courantes. Ainsi particuliers comme entreprise ont leur part d’avantage à recourir au mini-crédit.

Les dossiers proprement dits : différence entre particuliers et professionnels

L’organisme demande de fournir des informations sur vous, votre conjoint, votre situation et les charges que vous souteniez. Il s’agit des pièces d’identité, d’une copie du livret de famille, d’un justificatif de domicile datant d’au moins trois mois, les reçus de loyers, les justificatifs de revenus des trois mois derniers, les derniers relevés bancaires, et les quittances d’impôts.

Le prêt pour l’entreprise est plafonné à hauteur de 10 000 euros. Elles ne sont aussi éligibles que si elles ont existé depuis cinq ans et justifient son refus de crédit auprès d’un organisme bancaire. La garantie est par la suite estimée à une hauteur de 50% de prêt.

Délai de rétractation, CAF et autres informations à tenir compte

Cas des revenus modestes, la caisse d’allocation sociale, l’ADIE ou Croix Rouge sous conditions d’être parent d’un enfant octroie un prêt secours et un prêt social. D’autres paramètres d’éligibilités entrent également en jeu comme les ameublements, les travaux de maison sous peine d’handicap de l’enfant, des travaux de première nécessité et bien d’autres aides exceptionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *